Menu Close

Passer un week-end à Berlin

berlin
Ce qu’il faut voir pendant un week-end à Berlin, comment se déplacer de l’aéroport et en ville, où dormir. Voici quelques conseils utiles pour organiser votre week-end dans la dynamique capitale allemande.
Une des villes les plus importantes d’Europe, le cœur d’un pays qui a écrit l’histoire, Berlin n’oublie pas les souffrances du passé tout en étant aujourd’hui une ville accueillante, moderne et d’une grande valeur artistique.
C’est pourquoi passer un week-end à Berlin est un excellent moyen de découvrir le passé, en se promenant à travers les monuments commémoratifs, les belles peintures murales et les clubs branchés.
Dans cet article, vous trouverez des conseils utiles sur ce qu’il faut voir et comment planifier votre visite de la ville, basés sur notre récente expérience de Berlin.

Que voir à Berlin

Le centre historique de Berlin compte de nombreux points d’intérêt, certains très connus et d’autres un peu plus cachés. Comme les places et les monuments de cette ville racontent beaucoup d’histoires, cette fois-ci nous nous sommes appuyés sur un guide local, qui nous a fait faire le tour pendant environ trois heures en nous racontant de nombreuses anecdotes et curiosités. La visite que nous avons choisie est gratuite. Les guides sont généralement de jeunes étudiants ou des jeunes passionnés d’histoire, les groupes sont constitués d’une vingtaine de personnes (le week-end peut-être plus). A la fin de la visite, il est d’usage de laisser un pourboire, rien d’obligatoire mais pour nous, il était bien mérité ! Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez tout trouver sur leur site web. Nous avons trouvé que c’était un excellent moyen d’entrer en contact avec la ville, son atmosphère et ses habitants. Nous tenons à préciser qu’il ne s’agit pas d’une publicité mais d’un simple conseil basé sur notre expérience !
Grâce à cette tournée, nous avons pu visiter les monuments et les lieux les plus importants du centre de Berlin, et nous avons appris, entre autres, que :
  • La Museumsinsel représente l’un des plus importants complexes muséaux du monde et abrite 5 musées contenant des œuvres d’art anciennes et modernes ;
  • Friedrich le Grand a su marquer l’histoire de l’architecture néoclassique à Berlin : il a créé de nombreux bâtiments dans le Mitte donnant un nouveau visage à la ville au début des années 1800 ;
  • Checkpoint Charlie était l’un des points de passage entre le quartier soviétique de Mitte et le quartier de Kreuzberg, alors sous domination américaine, lorsque le mur a coupé la ville en deux ;
  • Reconnaissable partout dans la ville, la tour de télévision fait 368 mètres de haut et le sommet sphérique est accessible par ascenseur en 40 secondes seulement !
  • Le bâtiment de la Luftwaffe (armée de l’air allemande) est l’un des rares à ne pas avoir été bombardé pendant la guerre. La raison ? On dit que des documents contenant des informations secrètes importantes ont été conservés et que des prisonniers cachés se sont opposés au régime.
  • À l’endroit où se trouvait le bunker où Hitler a passé les derniers moments de sa vie, il y a aujourd’hui un parking. Il a été complètement détruit après le conflit et n’a jamais eu de valeur historique, pour éviter qu’il ne devienne un lieu de culte pour les néo-nazis

La porte de Brandebourg

En plus de la visite du centre historique, nous sommes ensuite allés admirer le côté le plus coloré de la ville, les peintures murales de la East Side Gallery de Berlin.
C’est ici que de nombreux artistes venus du monde entier ont donné libre cours à leur créativité pour célébrer la chute du mur, en peignant une partie de celui-ci qui est toujours debout depuis, et qui fait aujourd’hui environ 1,3 km de long. Des images surréalistes et provocantes font de cet endroit un incontournable pour quiconque visite la ville.
Avec un bref passage en métro, descendu jusqu’à l’arrêt de la gare de Hostbahnhof, nous avons atteint la partie initiale du mur pour le longer jusqu’au fond et pour prendre beaucoup de photos. Nous sommes ensuite retournés à notre point de départ et avons marché jusqu’à Alexanderplatz en une demi-heure environ.

Sur le même thème